La « vente » du GHM n’est toujours pas achevée !

RASSEMBLONS-NOUS NOMBREUX

Lundi 18 janvier de 12h à 14h

Parvis de la clinique d’Alembert – 124 rue d’Alembert 38000 GRENOBLE

En soutien
aux salariés du GHM
qui exerceront leur droit de grève.

Lors du transfert en octobre de la gestion du GHM à DOCTEGESTIO par AESIO-ADREA, DOCTEGESTIO n’a pas mis un seul dans la gestion du GHM… pire, il vient de décider que le GHM lui verserait chaque année des frais de siège d’un montant d’environ 1,5 M€.
DOCTEGESTIO et son PDG, M. BENSAID veulent exercer un contrôle total sur le GHM : les salarié.es souffrent des méthodes managériales, des décisions prises sans concertation, des pressions subies… Plusieurs salariés, dont des cadres et des médecins, ont déjà démissionné.
A terme, la gestion de DOCTEGESTIO met en péril la qualité des soins du GHM et l’accès de tous aux soins.

En appui à la préemption des murs du GHM par la Métropole de Grenoble.

La vente des murs du GHM pour 50 M€ à ICADE-Santé, l’associé de DOCTEGESTIO dans l’affaire, n’est tou­jours pas conclue.
Si la Métropole préempte, avant le 21 janvier, c’est à dire devient acquéreur prioritaire au nom de l’intérêt général à la place d’ICADE à un prix non-surévalué (les 2 autres repreneurs proposaient 35 M€), le GHM sera hors des appétits financiers.
Les vendeurs, AESIO-ADREA et les mutuelles de la SCIMI (Société Civile Immobilière des Mutuelles de l’Isère), propriétaires des murs du GHM, ne pourront pas dissoudre la SCIMI et faire main basse sur les 19  M€ prélevés depuis plus de 15 ans sur les loyers payés par le GHM et stockés dans les fonds propres de la SCIMI.
Ces 19  M€ doivent revenir au GHM et non enrichir des mutuelles qui ont mis moins de 1 M€ dans la création de la SCIMI. Et la préemption empêchera aussi DOCTEGESTIO de toucher sa commission d’agent immobilier de 2,5  M€ (5 % de la transaction) auprès d’ICADE. DOCTEGESTIO est toujours une société déclarée « agences immobilières – code APE 6831Z » et non une société qui exerce dans la santé.

En appui à l’action judiciaire qui sera engagée d’ici 2 à 3 semaines.

De très nombreuses irrégularités ont été commises par AESIO-ADREA et la MFI pour mettre en œuvre le transfert de la gestion du GHM à 2 pseudo-mutuelles totalement contrôlées par DOCTEGESTIO, société à but lucratif. Ainsi, de fait, depuis le 9 octobre 2020, le GHM ne fait plus partie de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS).
L’action judiciaire que nous allons mettre en œuvre, avec un avocat spécialiste de ce secteur, a pour objectif de casser ces décisions illégales et de réintégrer le GHM au sein de l’ESS.

Dans le Dauphiné Libéré, 15 janvier 2021

Nous comptons sur vous ! Merci de rediffuser largement ce message !

Union de Quartier Berriat-St-Bruno-Europole Hervé DERRIENNIC 06.76.83.13.93
Collectif des usagers des Cliniques Mutualistes Jean Philippe MOUTARDE 06.63.08.50.82
Les Amis des Cliniques Mutualistes de Grenoble Jérôme ALEXANDRE 06.73.52.01.78